Communiqué d’Anne Chevalier suite à l’agression des passagers du TER Vintimille – Grasse

Je rappelle par ailleurs que nous avons voté pour la délibération entérinant la création des nouvelles équipes d’assistance rapide le 8 avril 2016. Ces équipes d’assistance rapide, composées de 100 agents, auraient du être actives à la rentrée dès l’achèvement de leur formation. 

Nous demandons à la Région d’accélérer d’urgence la formation des 40 agents de police ferroviaire recrutés par la Région PACA et de renforcer concrètement mais surtout durablement la présence humaine à bord des trains et en particulier tous les trains de nuit.

Contrairement à ce qu’affirme la GCT SNCF dans l’édition du Nice Matin du 7 novembre 2016, le Front National PACA demande plus de moyens humains et l’introduction de critères de sécurisation dans le nouveau contrat SNCF-Région qui imposerait notamment la présence de contrôleurs dans les trains sur certaines lignes et certains horaires.

Depuis le début, nous avons demandé la création d’une Police régionale des transports qui piloterait l’ensemble de la sécurité sur le réseau ferré de PACA à l’image de la SDRPT des réseaux ferrés d’Île-de-France.

Anne Chevalier